AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Vandhal - Cause We are Made of Broken Parts

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vandhal
Membre
avatar

Messages : 10
Pop's : 0
Date d'inscription : 21/04/2015
Age : 20
PUF : Chess - Saty

MessageSujet: Vandhal - Cause We are Made of Broken Parts   Mar 21 Avr 2015 - 9:50


NOM : Vandhal
SEXE : Mâle
ÂGE : 4 ans
RACE : German Sheperd
PHYSIQUE :

Spoiler:
 

Ce que je suis? Tout d'abord, un chien. Beau, de surcroit. La modestie? Non, jamais entendu parler. C'est un fait. j'énumère les faits. Ma corpulence et mon charisme ne passe jamais inaperçu, et je mentirai en disant que ma souplesse et mon regard ambré ne me donne pas un air un temps soit peu séduisant. On me dit grand. Propos que j'aime nuancé. Grand ne rend pas les choses assez précises. Je suis un mâle à l'allure élancée. Dit de cette manière, cela à quand même plus d'effet. J'ai de lourdes pattes, assez fortes et robuste, comme le reste de mon corps. J'ai beau avoir un physique relativement musclé, je reste fin. La seule vrai raison de mon aspect corpulent est ma fourrure. Vous savez, ces poils qui nous causent misères et tracas. La mienne est bicolore. C'est la race qui veut après tout. J'ai la gueule noire, et le reste du corps qui se disputent le marron avec cette même couleur. Mes yeux, comme je l'ai précisé précédemment, son de couleur ambre, soit une nuance de marron/miel. Et si mon visage ne fait transparaître que peu d'émotions, il y a toujours ces deux petites boules qui n'hésitent pas à trahir mes pensées et mes questions. Leur seul utilité est le fait qu'elles me permettent de voir. Avouez que c'est pratique.

AUTRE ? : Il boite de la patte droite arrière + cicatrice sur le museau (cf histoire)

MEUTE : Fierce
RANG : Membres

CARACTÈRE :

Autant commencer par l'essentiel : Ringard.
C'est ce que l'on dit de moi. Que je suis vieux, totalement dépassé et d'une autre époque. Pourquoi? Parce que je garde en moi mes habitudes de chien domestique? Que je n'encourage pas la sois-disant "vague de progrès" qui circule? Imbécile. J'ai vécu une bonne partie de ma vie derrière des murs froids et pierreux. Mes maîtres? Des sauvages. Ce clan? Des sauvages. Moi? rien de plus qu'un autre sauvage.
Cycle perpétuel d'une vie recyclée à l'arrache. Je ne regrette pas. Cette méfiance et cette saleté de servitude, je l'ai en moi, gravé dans mes veines. Elle ne s'en ira pas. Alors oui, appelez moi "ringard" et même "chien de salon". Ce que j'étais n'est plus à penser, ce que je suis ne regarde que moi. Mais de toutes les manies de cabots que j'ai du garder, de cette vie avant le retour à la nature, il y en a une particulièrement qui persiste. Le jeu. Ha? je n'ai pas mentionné le fait que j'étais totalement intenable? pas que cela ait du changer, mais bon. Lancer moi un bâton, je cours après. Appeler mon nom, j'accours, la bave et la langue suintant de ma gueule. Mais la chose avec cette habitude, c'est qu'elle s'est transformée en quelque chose de plus vicieux, avec le temps. Le jeu est tout autre, maintenant. Les combats et la soif d'adrénaline ont remplacé le bâton et la balle. Je m'amuse, je joue.. tout ça sur votre dos. Vous me servez de jeu, de passe-temps, d'amuse-gueule comme on dit.
A part cela.. comment me décrire? Ha, je sais : introverti, la plupart du temps. Mes sentiments se cachent derrière un masque d'impassibilité total. Du moins, c'est ce que je me plaît à croire. Je dois avouer que, malgré cette attitude de "je m'en foutiste" totale.. je peux aisément me mettre en colère. Suffit d'un petit titillement sur un sujet sensible, comme par exemple : la famille, l'époque domestique... et pouf ! ça part. Violemment, la plupart du temps. Vous cherchez la bagarre? C'est le meilleur moyen pour que j'y réponde. Les moins lents l'auront surement compris : je suis d'une susceptibilité exacerbée.
Néanmoins, si vous venez en paix, en amis, je resterais courtois et aimable. Peut-être un peu chiant et trop bavard à un moment, mais aimable. Là viens un autre point. Je suis étourdi. Vraiment étourdi. Un exemple? Et bien.. il est relativement difficile pour moi de rester sur un sujet de conversation précis, qu'il soit important ou non. Nous parlions de chasses, de guerre et de rivalité? Ennuyant, pourquoi ne pas donc s'égarer sur "comment les oiseaux font-ils pour se repérer en plein vol ?". Et lorsque je commence une conversation, elle peut durer, mais durer... je crois même qu'il n'y a pas de bout. Je ne m'arrête pas. Un problème s'y accompagne : lors d'un débat, je refuse d'avoir tord. Vraiment. Je hais avoir tord. Et plus particulièrement sur un sujet qui me tient à coeur.
Aussi non, quoi d'autre...? Ah oui ! je déteste la compagnie. Je peux parler avec les autres, je peux avoir une vie sociale, mais si je peux m'en passer, je n'hésite pas. J'ai la facheuse tendance à prendre tout le monde de haut, et d'avoir une haute estime de moi. pas ma faute si vous m'êtes inférieur après tout. Petite vermine.. lézards... cafards ! De la crasse. Je n'aime pas la crasse. En fait, ça va bien plus loin : j'en suis littéralement allergique. Comment les humains appelaient cela déjà...? L'hypocondrie ! Si je me sali,  me blesse, fasse quoi que ce soit qui puisse me porter préjudice au niveau de la santé : c'est la crise. Je panique. Et vous savez ce qui se passe quand je panique? Je deviens totalement fou : je saute, je hurle, j'agresse tout ce qui bouge en les blâmant de m'avoir "tâché" de leur impureté, même si ce n'est pas de leur faute. Mais bon, prenez sur vous après tout.

HISTOIRE :


here comes the danger up in this club
When we get started and we ain't gonna stop

Le passé, on ne le raconte pas. On l'entends, on l'écoute, on le comprend par moment, mais il est impossible de parfaitement le raconter. Pourquoi? Parce que chacun s'en fera une idée différente, et donc une version différente. C'est comme ça que se perdent les histoires, comme ça qu'on finit par se raccrocher aux mythes et légendes. Et à notre mort, la vie défile. Là, alors, on peut voir le passé, le vrai, le non-modifié. Sauf qu'on ne peut pas le raconter. Pourquoi? Difficile de faire parler un cadavre, non? Remarque, je n'ai jamais vraiment essayé. Ce à quoi j'essaie d'arriver, c'est que me demander de raconter mon passé, celui qui remonte jusqu'à ma naissance, ce n'est pas possible. Ma mémoire est floue, épuisée, réduite par une existence qui ne laisse pas de place pour stocker mes souvenirs. Je ne m'en plains pas vraiment, après tout. Mon passé - les brides qui me reviennent - est teinté de rouge, de cris, de pleurs. Synonymes de beaucoup de choses désagréable. Je me souviens d'être né (ce qui en soit n'est pas mal), et d'avoir vu mourir. Qui? Aucune idée. Peut-être ma mère, peut-être ma soeur, peut-être quelqu'un qui n'appartenait pas à ma famille. Mais je me souviens d'avoir ouvert des yeux tremblants et terrifiés, les avoirs posés sur ce regard vide et béat où était gravé à jamais une image de morts et de surprise. (rire) Je me souviens du sol. Froid, dur, trop solide et trop noir. Puis les crissements de ce que les hommes appelaient "une voiture". Et du rouge, beaucoup de rouge. Partout. La terre noire en était recouverte. Danger.. danger... Juste avant l'obscurité, et la sensation d'être soulevé et enlevé.

I think it might wash away tonight
Awaken from this never ending fight

Je me souviens d'un réveil brutal. Puis, de grande cage. Des grilles. Une fourrière. Et les rires autours. Les rires... les aigus, les sordides, les hilarités bestiales de ceux qui étaient destinés à être mes compagnons durant ce temps. Et moi, de mes 1 an, je ne comprenais rien. Je n'étais qu'une stupide créature qu'on faisait subitement rentré dans le monde. Un monde noir et crasseux, un monde qui me donnait envie de vomir. Mon séjour fut court, comme je l'ai déjà. Court, et pourtant si long. J'en ai vu, des clébards, partir à abattoir, à la "sauteuse" comme l'appelaient les autres. Certains se traînaient en couinant, d'autre y allait avec le sourire. Pourquoi? je n'en sais rien. Peut-être étaient-ils conscient de la chance qu'on leur accordait. Ils partaient, eux. Ils s'en allaient pour de bon. Plus de souffrances, plus de hurlements. Et ils s'en réjouissaient. Aussi, je les regardait partir avec une envie non retenu. Un an, et déjà désespéré. Malheureusement, la vie est une chienne (sans mauvais jeux de mots), et décide pour vous. Une famille me prit. Mes maîtres, mes seigneurs, mes propriétaires. J'étais heureux, sur le moment. Enfin quelque chose de bien, de positif. Enfin une vie qui m'accueillait. Qu'est-ce que je disais... si jeune, et déjà tellement con.

I am not afraid of the storm that comes my way
When it hits it shakes me to the core

De la pourriture, ces humains. Et de la vraie, comme on en fait plus maintenant. Pourquoi? ils sont morts, tous. Pas plus mal, après tout. Ces hommes, mes maîtres, ils m'aimaient, certes. Ils m'adoraient entre deux coups de battes, ils me dorlotaient après une nuit attachée sous la pluie. Et leurs gosses, leur engeance, s'amusaient bien avec moi, à m'attacher la laisse à leur espèce de machine roulante qu'ils appellent un vélo, et à m'entraîner le plus vite possible. Ma patte brisée, je la leur dois. Une triste, journée, vraiment. Ils avaient oublié de me détacher, et partaient dans leur monstre puant. Ce qui s'est passé? L'oubli. Une marche arrière rapide, un rapide cri, ma patte écrasée sous l'un des pneus. La douleur.. je ne la décrit pas. Impossible. Je sais juste qu'il me fallut plusieurs mois avant que les os se remettent le mieux possible, et que je boite depuis ce temps là. Ma cicatrice quand à elle arrive bien plus tard. Une branche de ronce dans le museau. Peut-être leur parents auraient-ils dut leur dire qu'un chien n'est pas un traineau, et qu'une bâton n'a rien à voir avec un fouet. Cette vie, je l'endura pendant deux ans. Deux longs années, je vous laisse imaginer. Jusqu'au temps attendu bouleversement.

Can you feel it, make it real

A vrai dire, je n'ai jamais vraiment compris ce qu'il s'était passé. Le surréalisme de la chose, surement. Je ne me souviens que d'un énorme tremblement, et puis le chaos. Les murs tremblaient, le sol se fissurait, les hommes hurlaient. Ils ne m'avaient pas attachés. Seule chose intelligente qu'ils aient put faire dans leur vie. Je me suis enfui, caché dans ma niche. A vrai dire, c'est un beau miracle qu'elle n'ait pas céder. J'ai entendu un énorme brouhaha au dehors, encore des cris. Trop de cris. Beaucoup trop réel pour que ce ne soit qu'un horrible cauchemars. J'ai fermé les yeux, je me suis recroquevillé, je n'ai plus bougé. Cela dura une heure, deux, peut-être plus, ou moins. Mais le tremblement s'arrêta. Je ne bougea pas pendant plusieurs minutes, puis me décida d'aller scruter le dehors, terrifié au possible. Et du dehors, ou ce qu'il en restait, je n'en reconnaissais rien. A la place de la maison, je vis un immense tas de ruine. A la place du jardin, un sol déchiqueté et fissuré, des arbres tombés. J'entendis un faible gémissement sous les décombres. Un de mes maîtres était en vie. Mais de peur que le tremblement ne recommence, j'ai préféré m'enfuir et le laissé ici. Il est peut-être mort. Surement. Oui, je pense qu'il doit l'être.

La fin de cette histoire est assez basique. Peu de temps après, j'appris l'existence d'un clan, les Fierce. Des chiens. Sans vraiment avoir d'endroit où aller, c'est là que je décida de me réfugier. Me soumettre de nouveau à des règles étaient loin d'être facile, mais malgré tout, j'y reste. Après tout, ils nourrissent bien.

This is your last warning, a courtesy call

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khaleesi
Chasseuse
avatar

Messages : 116
Pop's : 21
Date d'inscription : 20/04/2015
Age : 16
PUF : Rivy /Cupcake / Kurara / Femme de Thomas Sangster (a)

MessageSujet: Re: Vandhal - Cause We are Made of Broken Parts   Mar 21 Avr 2015 - 10:05

Bienvenue parmi nous Chessouuuuiiille ! ♥
J'adore ton chien, j'aime beaucoup son caractère :D

Un personnage qui boite de la patte arrière... ça me fait terriblement penser à un des miens UGSF comprendra ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vandhal
Membre
avatar

Messages : 10
Pop's : 0
Date d'inscription : 21/04/2015
Age : 20
PUF : Chess - Saty

MessageSujet: Re: Vandhal - Cause We are Made of Broken Parts   Mar 21 Avr 2015 - 10:46

    tu aimes son caractère alors que je n'en ai pas encore parlé NIEH.
    Marci Rivy <3

____________




Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asphalion
Alpha
avatar

J'appartiens à la meute des : Fierce. Je suis âgé(e) de : 5 ans.
Et je suis de la race des : Nova Scotia.

Messages : 351
Pop's : 301
Date d'inscription : 02/11/2014
Age : 16
PUF : Kau

MessageSujet: Re: Vandhal - Cause We are Made of Broken Parts   Mar 21 Avr 2015 - 10:53

Bienvenue !
Ton chien est magnifique. Et le meilleur ... Tu es Fierce ! Love
Bonne chance pour la suite de ta fiche !

____________




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://survivors.forummotion.com/
Khaleesi
Chasseuse
avatar

Messages : 116
Pop's : 21
Date d'inscription : 20/04/2015
Age : 16
PUF : Rivy /Cupcake / Kurara / Femme de Thomas Sangster (a)

MessageSujet: Re: Vandhal - Cause We are Made of Broken Parts   Mar 21 Avr 2015 - 11:54

J'aime ce que tu as commencé à montrer de son caractère par la description physique ^^

____________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vandhal
Membre
avatar

Messages : 10
Pop's : 0
Date d'inscription : 21/04/2015
Age : 20
PUF : Chess - Saty

MessageSujet: Re: Vandhal - Cause We are Made of Broken Parts   Mar 21 Avr 2015 - 13:33

    Oki xD
    Merci beaucoup ! **
    + caractère , je finis l'histoire aujourd'hui normalement :D

____________




Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Impossible
Chasseuse
avatar

J'appartiens à la meute des : Wild. Je suis âgé(e) de : 2 ans.
Et je suis de la race des : Husky Sibériens.

Messages : 160
Pop's : 0
Date d'inscription : 20/04/2015
Age : 15
PUF : Wolfy / Radis / Femme de Dylan O'Brien, Theo James et Jamie Dornan. <3

MessageSujet: Re: Vandhal - Cause We are Made of Broken Parts   Mar 21 Avr 2015 - 13:34

Bienvenue Satyyy Love

____________

« On passe sa vie coincé dans le labyrinthe à essayer de trouver le moyen d'en sortir, en se régalant à l'avance à cette perspective. Et rêver l'avenir permet de continuer, sauf qu'on ne passe jamais à la réalisation. On se sert de l'avenir pour échapper au présent. »
John Green.



Daenerys. Love:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raven
Alpha
avatar

J'appartiens à la meute des : Wild Je suis âgé(e) de : 4 ans
Et je suis de la race des : Groenendaël

Messages : 479
Pop's : 376
Date d'inscription : 21/01/2014
Age : 16
PUF : Akora

MessageSujet: Re: Vandhal - Cause We are Made of Broken Parts   Mar 21 Avr 2015 - 13:41

Bienvenue à toi !

____________


Merci Farren =)
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://survivors.forummotion.com/
Vandhal
Membre
avatar

Messages : 10
Pop's : 0
Date d'inscription : 21/04/2015
Age : 20
PUF : Chess - Saty

MessageSujet: Re: Vandhal - Cause We are Made of Broken Parts   Mar 21 Avr 2015 - 14:40

    FINIS ! allez-y, dîtes moi toutes les bourdes que j'ai faîtes ! STOP Sad

____________




Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raven
Alpha
avatar

J'appartiens à la meute des : Wild Je suis âgé(e) de : 4 ans
Et je suis de la race des : Groenendaël

Messages : 479
Pop's : 376
Date d'inscription : 21/01/2014
Age : 16
PUF : Akora

MessageSujet: Re: Vandhal - Cause We are Made of Broken Parts   Mar 21 Avr 2015 - 14:57

Tu es validé !
Fait ta fiche de gestion ici et tu peux aller te présenter dans ce sujet.
Bon jeu Love

____________


Merci Farren =)
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://survivors.forummotion.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vandhal - Cause We are Made of Broken Parts   

Revenir en haut Aller en bas
 

Vandhal - Cause We are Made of Broken Parts

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» The Impossible Made Possible. Fè san sòt lan wòch? Lamizè ayisyen
» Asa Made Jugyou chu !
» Earthquake Relief Where Haiti Wasn’t Broken
» I WALK THIS EMPTY STREET ON THE BOULEVARD OF BROKEN DREAMS - 20 JUILLET, 18H34
» Présentation du 1er prototype de bus «made in Haiti»

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SURVIVORS RPG :: Administration :: Présentations :: Présentations acceptées-