AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Take care of yourself

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Asphalion
Alpha
avatar

J'appartiens à la meute des : Fierce. Je suis âgé(e) de : 5 ans.
Et je suis de la race des : Nova Scotia.

Messages : 351
Pop's : 301
Date d'inscription : 02/11/2014
Age : 16
PUF : Kau

MessageSujet: Take care of yourself   Mer 11 Mar 2015 - 14:32


NOM : Asphalion.
SEXE : Mâle.
ÂGE : 5 ans.
RACE : Nova Scotia ou Retriever de Nouvelle-Écosse.
PHYSIQUE : Comme tous les chiens de sa race, Asphalion est plutôt imposant et son pelage est mi-long. Il possède une liste peu épaisse et un poitrail blancs.
AUTRE ? : Une petite cicatrice, gage d'un combat passé, sur son épaule. Les poils ont repoussé depuis.

MEUTE : Fierce.
RANG : Alpha.


CARACTÈRE : Avec cette apparence angélique, on est loin de se douter comment peut réagir Asphalion à votre rencontre. Il a l'air si naïf et innocent. On imagine mal qu'il soit Alpha Fierce, réputée si sauvage. C'est pourtant tout le contraire. Asphalion a un tempérament manipulateur, terriblement manipulateur. Mais il ne le montre jamais, forcément. Son allure demeure constamment impassible, comme s'il était vide de toute émotion. Ce n'est pas le cas. Il a déjà connu l'amour, il n'a connue que ça étant jeune. Enfin, cela est terminé à présent. Asphalion est quelqu'un de très sage, très réfléchi. Il sait ce qui est dans son intérêt. Toujours. Même s'il est très sage, Asphalion n'en est pas plus clément. Il est sans pitié. S'il ordonne une exécution, elle aura lieu. Point. Il ne sourcillera pas. Il ne bougera pas. Mais tout de même, Asphalion est loin d'être sauvage. Si quelqu'un l'attaque, il ripostera, bien sûr. Mais jamais Asphalion ne verserait le premier sang. Il n'est pas pacifiste, ou trouillard, loin de là, mais il préfère la parole. Les paroles. Elles blessent toujours plus qu'autre chose. Asphalion sait parler. Asphalion est poète. Comme déjà dit, ce chien manipule très bien les autres, mais, lui, il est très difficile de le manipuler par les sentiments. De le manipuler tout court, même. Il n'est pas paranoïaque, mais sait voir un danger à chaque endroit. Critique. Il pense souvent du mal des autres, mais ne le dit jamais. Neutre. Il se comporte toujours de la même manière, que ce soit avec un membre de sa meute ou un ennemi. Pas d'animosité, pas d'affection. Il reste ... Indifférent. Du moins c'est ce qu'il laisse croire. De plus, il sait se faire des introspections. Il connaît ses défauts, il connaît ses qualités. Ses défauts, parlons-en. Asphalion n'est pas autoritaire, enfin, si, mais pas dans le sens qu'on imaginerait. Il ne se fait pas craindre. Il se fait respecter. Il en vient rarement aux crocs, beaucoup de Fierce ne l'aiment pas pour cela. Mais Asphalion sait les remettre à leur place.

HISTOIRE : Si vous demandez à Asphalion de vous raconter son passé ... Il vous enverra balader bien cordialement. Il n'aime pas raconter son histoire. Pour lui, il n'en a pas. Il préfère échapper à son histoire, à l'oublier, faire comme s'il n'en avait pas. Comme s'il n'en avait jamais eue. Il en a pourtant bien une.

Asphalion est issu d'une portée de quatre chiots. Deux sont morts à la naissance. Ce qui ne laissait que lui, sa mère et son frère jumeau. Et les voilà, trois solitaires, entourés par les dangers du monde. Lorsqu'Asphalion eut un an, sa mère mourut. Son frère partit faire sa vie ailleurs, et comme Asphalion était déjà grand, était déjà fort, il put se débrouiller seul. Il aimait son frère, mais c'était son choix, et il n'en fut pas plus attristé. C'est là qu'il la rencontra. Elle, son Éden. Lui fut l'Adam, elle fut son Ève. Le grand amour. Ils demeurèrent solitaires, errant ensemble. Asphalion l'aimait plus que tout au monde. Mais ça n'a pas suffi. Il n'a pas pu réagir. Lors d'un jour gris et pluvieux (Il faisait une nuit noire dégagée, mais Asphalion en gardait un souvenir gris et pluvieux.) elle disparut. Emportée par une camionnette des hommes. La fourrière. Et voilà, Asphalion était de nouveau seul. Empli de haine. Elle lui manqua terriblement, il remua ciel et terre pour la trouver. En vain. Ils l'avaient pris, ils ne la lui rendraient jamais.

Les mois, bientôt les ans, passèrent. C'est à cette époque qu'eu lieu le Grand Grognement. La terre trembla, balafra les paysages, tua les hommes. Et Asphalion était resté là, à observer le monde disparaître sous ses yeux. Il pleuvait, le jour suivant. Et c'est ce jour-là qu'il rencontra les Fierce. Ils n'étaient que quelques chiens égarés, à ce moment-là. Il les rejoint, et devint vite un membre à part entière. Ils se constituèrent bien vite, menés par l'un des leurs. Bien vite, le Bêta fut détrôné, trop faible, et Asphalion en profita pour prendre sa place. Plus tard, l'Alpha fut mystérieusement assassiné. Peut-être était-ce Asphalion, l'assassin ? On ne le saura sûrement jamais, il fut un si bon acteur. À moins qu'il n'eut été véritablement choqué ? Il accéda au poste d'Alpha, son passé balayé, envolé avec Feu l'ancien Alpha.

____________




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://survivors.forummotion.com/
 

Take care of yourself

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 03. We don't care about our bad intentions
» Astrid ▽ I love gossip and I don't really care about the environment.
» Les ONG, instruments des gouvernements et des transnationales ?
» More than half the long-term care health workers are Haitian or West Indian
» I'm gonna be released from behind these lies, I don't care whether I live or die. ₪ 14 mars, 13h27

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SURVIVORS RPG :: Administration :: Présentations :: Présentations acceptées-